3 raisons pourquoi les formations en santé sécurité sont essentielles

3 raisons pourquoi les formations en santé sécurité sont essentielles

7/3/2016

La formation en entreprise : Un investissement et non une dépense!

1. ASPECT RÈGLEMENTAIRE

D’entrée de jeu, on n’a pas le choix, c’est la loi!  Au niveau fédéral, c’est le Code Canadien du Travail qui établit, à l’alinéa 125 (1) q) : « d’offrir à chaque employé, selon les modalités réglementaires, l’information, la formation, l’entraînement et la surveillance nécessaires pour assurer sa santé et sa sécurité ».

Au Québec,  la *CNESST encadre et oblige la formation des travailleurs.  L’article 51 de la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) stipule que l’employeur doit faire en sorte de protéger la santé et assurer la sécurité et l’intégrité physique des travailleurs. 

Les employés doivent :

  • être avisés des risques encourus dans leurs tâches et dans leur milieu de travail
  • se prévaloir de la formation adéquate pour l’utilisation de leur équipement
  • bénéficier d’un entrainement et d’une supervision appropriée

Pour renforcer ces initiatives, toujours au Québec et depuis mars 2004, la loi C-21 vise à rendre imputable non seulement l’entreprise mais aussi les individus. Effectivement, l’article 217.1 du Code criminel stipule qu’ : « il incombe à quiconque qui dirige l’accomplissement d’un travail ou l’exécution d’une tâche ou est habileté à le faire de prendre les mesures voulues pour éviter qu’il n’en résulte de blessure corporelle pour autrui. ». En d’autres termes, quiconque étant en position d’autorité peut être visé par cette loi et des amendes très élevées, voir plus de 300 000$, peuvent être exigées. De plus, il est intéressant de noter que dans certain cas, un casier judiciaire peut-être ouvert et qu’une peine d’emprisonnement peut être prononcée.

2. ASPECT ÉCONOMIQUE

Les accidents reliés au travail coûtent très cher. Effectivement, selon une étude faite récemment par « Ressources humaines et Développements des compétences Canada », les commissions des accidents de travail des différentes provinces ont versé 7,67 milliards de dollars en indemnisation, ou une moyenne d’environ 24,845$ pour chaque nouvel accident avec perte de temps indemnisé ou chaque décès.

De plus, cette étude démontre qu’en tenant compte des montants directs et indirects, les coûts totaux des accidents du travail pour l’économie canadienne sont estimés à plus de 19 milliards de dollars annuellement. D’où l’importance d’investir dans la formation et non de la considérer comme une dépense.

Qui assume ces coûts?

  • Le travailleur lui-même
  • Perte de salaire
  • Perte de jouissance de la vie
  • L’indemnisation
  • L’employeur
  • Recrutement et formation
  • Frais médicaux et indemnités
  • La collectivité
  • Impôts non perçus sur le revenu
  • Les cotisations non versées

3. ASPECT HUMAIN

Au delà des lois et de l’économie, l’être humain demeure au centre de la question. Les impacts sur la vie d’un travailleur accidenté et conséquemment sur son entourage, sont difficilement évaluables car on parle alors de détresse psychologique, de perte d’autonomie ou de jouissance de la vie,  responsabilité et vie de famille, vie amoureuse, sports et loisirs, estime de soi.  La liste est longue, douloureuse et les conséquences sont très lourdes.

« La formation peut éviter les accidents de travail et chez SPI Santé Sécurité, nos spécialistes sont certifiés, expérimentés et aptes à évaluer vos besoins en matière de formation. » confirme Pierre Jr. Gingras, responsable de la formation et gestionnaire de la division Travail en hauteur chez SPI. « Nous croyons fermement que la formation et l’information transmises aux employés est un aspect important, non-négligeable, menant vers l’obtention d’un milieu de travail sécuritaire. » renchérit-il.

DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE

SPI Santé Sécurité offre plusieurs formations de qualité touchant une grande variété de sujets portant sur la santé et la sécurité au travail. Ces formations sont données par notre équipe d’experts et peuvent être présentées directement à vos installations, incluant les volets pratiques, avec ou sans simulateur. Vous avez également la possibilité d’utiliser nos installations, soit pour joindre un groupe de session publique ou pour former vos équipes en bénéficiant de notre salle dédiée au travail en hauteur. N’hésitez pas à consulter notre tout nouveau site afin de connaitre tous nos services et notre programmation dans votre secteur. SPI Santé Sécurité, votre partenaire qui vous permet de passer de la théorie à la pratique!

QUELQUES STATISTIQUES

  • Au Canada, les chutes de hauteur représentent l’une des causes de décès au travail les plus importantes.
  • En 2014, au Canada, plus de 239,000 accidents de travail sont enregistrés dont plus de 919 décès.
  • Le Québec se positionne en première place des provinces et compte le plus d’accidents de travail en 2014 avec un total de 67,000 cas dont 164 furent fatals.
  • En 2014, une hausse de 10,3% due aux chutes avec 13,697 accidents dont 14 décès.
  • En 2013, dans le domaine de la construction : 700 chutes au Québec, dont 3 ont été fatales.

*CNESST : Au Québec, depuis le 1er janvier 2016, la Commission des normes du travail (CNT), la Commission de l’équité salariale (CES) et la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) ne font plus qu’un.